4 conseils pour installer un arrosage enterré

4 conseils pour installer un arrosage enterré

Pour la distribution de l’eau dans un grand jardin (+1500 m²), l’arrosage enterré automatique se présente comme le meilleur choix. En effet, il permet de mieux gérer l’eau, d’automatiser l’arrosage et de couvrir les zones de façon homogène.

Définir son réseau de distribution
Lorsqu’on a un jardin évolutif, il faut mieux concevoir un réseau en parapluie. C’est-à-dire, qu’on implante deux à quatre départs de conduites principales pour desservir autant de zones. Ensuite, vous pouvez placer des regards sur ces conduits pour atteindre des zones spécifiques. Ce type de réseau est très intéressant car il permet d’apporter des modifications en cours de route notamment si vous avez besoin de créer un espace dédié par exemple pour un potager.
En effet, dans ce cas, il suffira de remplacer les diffuseurs ou de modifier le réseau secondaire.

Déterminer son débit maximal
Pour le calcul du débit du réseau, on doit se munir d’un seau gradué de 10 litres qu’on remplit au robinet du jardin en chronométrant une minute. Ensuite, on mesure le volume dans le seau et on multiplie par 60 pour obtenir le débit en litre par heure.
Si l’arrosage réclame trop de débit, utilisez des diffuseurs à débit limité ou à micro aspersion.

Choisir l’emplacement des diffuseurs
Pour couvrir toutes les zones du jardin, il faut bien étudier l’emplacement des diffuseurs.
Pour cela, il faut se munir du plan du jardin avec la superficie exacte du terrain à arroser et connaître la portée du jet des diffuseurs.
A l’aide d’un compas, tracez la portée moyenne des diffuseurs.

Poser le réseau de distribution
1. On déroule un cordeau et plante un piquet à chaque emplacement de diffuseur. Puis, on pose chacun des diffuseurs à côté de l’emplacement sélectionné.
2. On détache le gazon à la bêche par plaques avec la terre qui entoure les racines pour pouvoir le remettre en place.
3. On déroule les tuyaux dans les tranchées. S’il y a différents diamètres, le plus gros est à placer en amont du plus petit.
4. On raccorde le diffuseur et on le maintient verticalement en place avec de la terre ou du gravier.
5. Avant de reboucher, on alimente en eau pour contrôler les éventuelles fuites au niveau des raccords

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.