Wagon : vehicule historique

Wagon : vehicule historique

Le wagon est un véhicule qui fait partie intégrante d’un train. Le terme wagon est utilisé pour désigner les véhicules transportant des marchandises ou des animaux. Les véhicules qui sont destinés au transport des personnes sont appelés les « voitures ». La particularité d’un wagon se trouve dans le fait qu’il ne possède pas la capacité de se déplacer de façon indépendante. Pour se mettre en mouvement, un wagon doit en effet subir une force qu’il s’agisse d’une traction ou d’une poussée. D’une manière générale, un wagon est tiré par un locomotive se trouvant nécessairement devant le wagon. L’on notera au passage qu’il existe des wagons qui sont tirés ou poussés par des animaux ou par des hommes. Il est possible de faire la distinction entre différents wagons. Si l’on se place du point de vue historique, il existait auparavant trois principaux types de wagons. D’abord, il y a le wagon couvert qui est destiné au transport de marchandises. Les caractéristiques de ce type de wagon doivent être tels que les marchandises transportées arrivent à destination sans subir aucune altération.

Le wagon couvert est généralement doté de portes coulissantes et prévoit quelques embrasures permettant d’assurer l’aération des marchandises à acheminer. Il est utile de préciser que le wagon couvert est également celui utilisé pour mener à bien le transfert d’animaux vivants par la voie ferrée. Le wagon plat s’utilise également pour transporter des marchandises. À la différence du wagon couvert, il peut transporter des marchandises qui ne redoutent pas les intempéries. La seule protection des marchandises en question sont les ranchers et les rebords rabattables du wagon.

Il faut malgré tout souligner que les marchandises transportées avec un wagon plat peuvent être bâchées. Enfin, il y a le wagon tombereau que l’on pourrait qualifier de wagon découvert. Il s’utilise pour le transport de minerais, de matériaux ou encore de ferrailles. Outre ces trois types « historiques » de wagon, il en existe d’autres qui ont fait leur apparition au fil des décennies et des siècles et qui répondent à des besoins et des exigences bien précis. Le wagon porte-automobile sert – comme son appellation l’indique clairement – au transport de voitures. Il en existe différents types qui se distinguent par le nombre de niveaux dont ils sont dotés qui peut aller de un à trois. Le wagon frigorifique qui est équipé d’un système isotherme ou d’un dispositif de réfrigération est parfait pour transporter des marchandises nécessitant un traitement spécifique. Il s’utilise le plus souvent pour transporter des denrées alimentaires. Le wagon trémie est idéal pour acheminer des matériaux en tout genre en soulignant que le transport se fait en vrac. Le wagon-foudre fut le tout premier modèle spécialement créé pour assurer le transport de produits liquides. On y faisait surtout appel pour transporter du vin.
wagon

Le wagon-foudre laisse aujourd’hui la place au wagon- citerne. Concernant justement ce dernier, il permet de transporter différents types de liquide. Il peut s’agir d’eau, de carburant ou encore de gaz à l’état liquide. Le wagon porte-conteneur qui est également connu sous l’appellation de wagon-squelette ou encore de wagon-poutre possède la particularité de pouvoir transporter des caissons et autres boites de différentes tailles. Le wagon de queue ou fourgon est l’appellation donnée au wagon qui se trouve à la queue du train. À l’origine, le fourgon était équipé d’un serre-frein lequel était activité à la main. Aujourd’hui, les wagons de queue disparaissent progressivement avec l’apparition des dispositifs de freinage automatique. Le wagon-grue est donc un wagon qui est équipé d’un grue. L’on y a recours dans des situations bien précises à savoir le relevage des grosses charges ou celui d’un matériel ou d’un véhicule en panne. Mis à part ces wagons qui se distinguent par l’usage qui leur est réservé, il y a également ceux qui se différencient par la nature de leurs essieux. Le modèle à deux essieux était celui qu’on rencontrait le plus souvent dans les années 1950. Le wagon à boggies propose un système d’essieux très spécial. Les boggies dont ils sont équipés sont des chariots se trouvant dans la partie inférieur du véhicule et accueillant les essieux ainsi que les roues. La particularité des boggies se trouvent dans leur mobilité qui permet au wagon de mieux appréhender les courbes. Enfin, il y a le wagon articulé qui est constitué par plusieurs plateformes. Si l’on considère les wagons articulés destinés au transport d’automobiles, ceux-ci sont dotés de deux essieux articulés autour de deux plateformes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.